• Conseillé par (Libraire)
    16 octobre 2021

    Le grand naufrage de l'armada des Indes

    En 1627, une série d’évènements vont conduire à l’une des plus grande catastrophe maritime de l’Histoire.

    Deux gigantesques caraques portugaises remplies de marchandises reviennent des Indes pour accoster au port de La Corogne, à l’abri d’une dangereuse tempête. Elles sont rejointes par une armada chargée de les protéger des corsaires anglais ou hollandais.

    La tempête s’éternisant, il est finalement donné ordre de rejoindre Lisbonne, plutôt que de décharger à La Corogne. Le général Meneses, sceptique, qui veut attendre que les vents se calment, depuis les hauteurs du Ferrol, voit l’amiral Barreto guider par surprise une partie de la flotte hors du port de La Corogne, probablement en quête de gloire, pour être celui qui traversera la tempête et ramènera la marchandise. Le vieux général, bien que conscient du danger, rejoint la flotte.

    La tempête aux vents diaboliques, qui fait du jour une nuit perpétuelle dans une brume qui empêche de voir à 3 mètres, disloque la flotte qui vient s’échouer sur les rivages du Pays Basque et du Médoc, peuplés d’admirables sauveteurs mais aussi de pillards...

    Un récit à la qualité littéraire certaine par Francisco Manuel de Melo, magnifié par un travail éditorial d’exception, préface passionnante, immersion quatre siècles en arrière qui nous apprend tant de choses sur la société de l’époque et ses puissances économiques et navales.